La Route du Rock frappe encore très fort !

Non classé

logo-la-route-du-rockToujours coché dans nos agendas, le weekend du festival La Route du Rock est toujours un point d’orgue au milieu du mois d’août. Au programme de cette belle édition : de belles légendes, des jeunes pousses qui en veulent et des valeurs sûres.

La reine PJ Harvey

Entre rock brut et poésie, entre explosion et introspection, la fascinante Anglaise reste toujours aussi intense et émouvante. Épaulée par ses fidèles musiciens John Parish et l’ex-Bad Seed Mick Harvey, la dame de Yeovil n’a jamais cessé d’expérimenter en intégrant à son rock brulant de multiples influences et arrangements. La classe a l’état pur.

La folie douce de Mac Demarco

Avec sa casquette toujours vissée sur le crâne et son sourire enjôleur jusqu’au oreilles, Mac DeMarco est l’archétype de l’éternel adolescent, modèle du cool et du DIY. Pourtant derrière cette façade potache et cette joyeuse insouciance, se cache un des songwriters les plus talentueux de sa génération capable d’écrire de magnifiques et touchantes ballades avec seulement quelques accords de guitare et quelques notes de clavier.

Interpol en mode nostalgie

En 2001, une bande de quatre garçons new-yorkais, tout de noir vêtus et totalement inconnus, foulaient pour la première fois la scène de La Route du Rock et laissaient un souvenir impérissable à tous ceux qui avaient assisté à ce concert fiévreux et intense. Ce groupe, Interpol, allait publier dans les mois suivants un des albums les plus essentiels et palpitants des années 2000, (le mal-) nommé « Turn On The Bright Lights » tout en noirceur et tension contenue, à la mélancolie raffinée. Quinze ans après, le groupe mené par Paul Banks reviendra célébrer la sortie de ce disque séminal en le jouant dans son intégralité pour un concert qui s’annonce déjà comme un évènement.

Rock’n roll baby avec Ty Segall

Déjà aperçu au sein de Fuzz en 2015 sur le festival, c’est sous son propre nom que Ty Segall viendra présenter son nouveau disque « Ty Segall » (produit par Steve Albini). Véritable stakhanoviste de la scène garage californienne, l’Américain multiplie les projets et les albums à une cadence infernale (pas moins d’une dizaine d’albums sous son seul nom depuis 2008) et arrive toujours à se renouveler : entre brûlots rock saturés et morceaux plus intimistes, inspiration sixties et échappées soniques, le jeune Californien est bien un vrai génie de la scène rock actuelle.

Pogo party sur Thee Oh Sees

Si tous les regards sont aujourd’hui dirigés vers la scène garage californienne, c’est sûrement grâce à l’incroyable John Dwyer. Depuis 1997 avec son groupe Thee Oh Sees, l’Américain est une des figures essentielles et un acteur incontournable de l’explosion de cette scène avec ses concerts incandescents et ses albums furieux (pas moins d’une quinzaine, sans compter ses multiples projets parallèles). Deux batteries explosives, une basse et une guitare branchées sur des amplis poussés à 11 : rendez-vous dans la fosse !

Entrez dans la bulle DJ Shadow

2016 a été une belle année pour DJ Shadow : il célébrait les 20 ans de son chef-d’œuvre « Endtroducing » qui a été réédité en version luxueuse à cette occasion et a publié son cinquième album « The Mountain Will Fall » avec de prestigieuses collaborations (Nils Frahm, Run The jewels, …). Virtuose des platines et du sampling, le Californien s’est imposé aux débuts des années 90 comme une des figures essentielles des musiques électroniques et a été un des pionniers de l’abstract hip-hop, un hip-hop expérimental et novateur.

On pouvait citer toute la programmation tellement elle regorge de bons moments à venir, l’ouverture du dimanche sur Angel Olsen, le grand retour de Jesus & Mary Chain, la puissance douce du duo Tale of Us, la folie des Black Lips et les glaces de chez Sanchez pour récupérer sur la plage.

_________________________________________________________________________

La Route du Rock – 17 août à la Nouvelle Vague et du 18 au 20 août au Fort St Père, résa sur www.laroutedurock.com/billetterie (95€ le pass 3 jours, 46,50€ la journée au Fort).

programme

 

Toutes les news Écrit par : Adrien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres news dans cette catégorie